Close
Vous n'avez pas le temps de consulter le site ? Demandez votre brochure en cliquant ici ou ajoutez le site à vos favoris en cliquant ici. Vous avez le temps ? Bienvenue et bonne visite !

Logo CARTIS

Eau CARTIS, fabriqué en France

L'eau CARTIS : une eau purifiée par un procédé français

CARTIS : Le Charbon CARTIS



CARTIS : Charbon Argent Réalisé par Traitement Intra Surfacique

Ce n'est ni du charbon, ni de l'argent ! C'est CARTIS !
Depuis longtemps différents scientifiques ont tenté la combinaison Charbon-Argent pour les exceptionnelles propriétés de filtration des charbons (Les masques à gaz militaires en sont constitués) et les qualités bactéricides de l'argent. En effet, du charbon non traité serait "colonisé" de bactéries en quelques jours voir quelques heures et l'eau en sortant serait donc tout sauf potable.

Avant CARTIS, le charbon actif était imprégné de sels d'argent, provoquant le relargage des sels d’Argent en question. De plus ces sels d'argent venaient boucher les pores du Charbon, diminuant nettement ses capacités de filtration.

Le procédé CARTIS, grâce à l'utilisation de four à plasma, permet le dépôt d’une couche nanométrique d’argent 6N (99,9999%) métalliquement pure sur les surfaces externes mais aussi à l’intérieur des pores du charbon. Les pores sont donc libres pour capturer les polluants. C'est ainsi qu'un seul litre de Charbon CARTIS peut filtrer 1000 mètres cube d'eau !

Ceci a son importance car dans le cas d’un usage visant à rendre potable de l’eau, l’intérêt d’utiliser un support poreux comme filtre réside en ce que les pores vont piéger les différents éléments polluants contenus dans l’eau à traiter, devenant ainsi un site de prolifération bactérienne idéal. De nombreux prélèvements sur l’eau traitée par le Charbon CARTIS ont été effectués, aucun n’a permis de déceler une trace quantifiable d’argent relargué ni de contamination bactérienne.

CARTIS revendique des liaisons Ag-support fortes de type covalentes. (De type de celles entre les mollécules d'oxygène et d'hydrogène quand elles forme de l'eau.) L'argent n'est pas posé mais "soudé" au charbon.

Concernant notre procédé de métallisation, il se dégage après analyses physico-chimiques poussées, que l’argent est déposé sous sa forme métallique la plus pure Ag0 (le procédé de dépôt n’aura pas induit d’oxydation du métal contrairement aux autres procédés) ce qui assurera une excellente réactivité dans l’eau et dans le temps. De plus les différents états oxydés du carbone(ex : C-O, C=O, …) ont un rôle bénéfique dans le traitement de l’eau. Les analyses de type XPS nous ont permis de confirmer la création de carbures d’argent dans le procédé plasmatique qui est généré par notre traitement et témoigne de la stabilité exceptionnelle du produit formé qui dépasse le cadre de la liaison entre deux éléments.



CARTIS : un entretien quasi nul




Ce n'est pas du Charbon, c'est CARTIS

Le charbon CARTIS en résumé

  • La prouesse technologie CARTIS

    Les charbons actifs "classiques" sont recouverts (ce qui bouche ses pores donc réduit la capacité d'absorption) de sels d'argent (Qui sera "lavé" rapidement d'où une faible durée de vie).

    CARTIS, avec le CNRS, a réussit la prouesse de greffer de l'argent en couche nanométrique à la surface du charbon. Nanométrique signifie que les pores piègeurs sont disponibles pour pièger (Meilleur rendement). Greffé signifie que l'argent et le charbon ne font plus qu'un (Durée de vie portée à 4 ans).

    CARTIS : un entretien quasi nul

L'eau retrouve ses propriétés naturelles